mercredi 13 août 2008

CNW : l'évolution du communiqué de presse pour les médias sociaux

Divulgation d'intérêts : CNW commandite la série 3e mardi Third Tuesday Montréal, dont je suis l'instigatrice et que j'ai lancé en collaboration avec une dizaine de collègues bénévoles en début d'année. Ce blog, et donc ce billet, m'appartiennent en tant qu'individu et professionnel. Je ne parle pas au nom de mes collègues, ni de 3e mardi Third Tuesday.

J'ai eu droit à un petit scoop plus tôt cette semaine: le bureau torontois de CNW m'a contacté pour me demander la permission de republier le communiqué 3e mardi Third Tuesday annonçant la soirée Shel Holtz dans le cadre des activités de lancement de leur nouvelle plateforme multimédia, Les communiqués médias sociaux de CNW.

Question de vous donner une idée de l'évolution de cet outil, voici ce qui a été publié au mois de mai ... et voici la toute nouvelle version du même contenu. Version anglaise ici.

Quelques nouveautés:
  • la possibilité de laisser un commentaire. Important de noter: en tant que client, la possibilité m'est offerte de modérer tout commentaire. Une politique de modération est d'ailleurs clairement affichée par CNW.
  • les personnes ressources sont maintenant identifiées de manière très évidente, dans la partie supérieure du communiqué.
  • le logo en hyperlien nous mène, non vers le site de l'entreprise, mais vers une page CNW regroupant tous les communiqués du groupe.
  • l'ajout de libellés (tags) en bas de texte, question d'alimenter Technorati et delicious.
  • la section 'Related Content' permet à tous de constater la popularité (relative) du communiqué en comptabilisant les hyperliens via Technorati ainsi que la visibilité delicious.

En gros, des ajouts très pratiques qui démontrent, en effet, que l'outil évolue.

J'avoue que c'est plus beau, bien qu'ils n'aient pas (pu?) ajusté(er) la taille de la police pour la rendre uniforme, comme je l'avais demandé. Personnellement, je ne considère pas très joli de voir 3 polices/tailles sur une même page.

J'aurais également préféré que les citations soient affichées ailleurs. Dans la colonne de gauche, par exemple. Question d'alléger le texte principal et de s'en tenir à l'essentiel.

CNW a choisi d'afficher la bio de Shel Holtz sur une deuxième page, qu'ils rendent accessible via un hyperlien qui se trouve sous la citation. Un peu discret, à mon goût. Je pense aux journalistes qui sont toujours à la course et en deadline.

Pas surprenant que les journalistes .. d'un certain âge ... puissent, à l'occasion, bouder les médias sociaux. Je vais devoir moi même sortir ma loupe pour lire le paragraphe de chute (intitulé 'Profil d'organisation').

Finalement, je peux me tromper, mais j'ai l'impression que la fonctionalité 'Related Content' est mise à la disposition des anglophones, seulement. Un lien, vers l'anglais alors, pour qu'ils sachent que j'existe. Si ce n'est pas déjà fait, il faudrait que le français suive. De plus, il serait intéressant de pouvoir consulter les billets dont il est question par le biais d'un hyperlien qui nous dirigerait vers le site de Technorati, question de pouvoir voir rapidement ce que d'autres en disent.

Honnêtement, la plupart de ces points remontent à une question d'esthéthique. Assez subjectif, j'avoue, mais l'image a quand même son importance.

Fait intéressant : l'interface semble avoir été produite par 76 design, une filiale de Thornley-Fallis. Avec tout le (sincère) respect que je dois à mes collègues Terry et Joe, je ne suis pas convaincue que les agences de RP apprécieront le joli logo de 76 design sur les communiqués de leurs clients.

Les membres du groupe 3e mardi Third Tuesday Montréal sur Facebook auront certainement leur mot à dire. Déjà, au mois de mai lorsque nous avions utilisé la version ultérieure de la plateforme CNW pour annoncer l'activité de M. Holtz, la communauté s'était prononcée au sujet de l'efficacité de l'outil proposé par CNW. Je vais profiter de l'occasion pour relancer la discussion, question de voir s'ils sont davantage satisfaits de cette nouvelle version. Je soupçonne que l'ajout de commentaires et de libellés va certainement plaire à grand nombre d'entre eux. Toujours absent mais souhaité, un fil RSS, la 'présence d'une communauté' et des éléments sémantiques (ex: lieux, événements).

Dans le communiqué officiel, CNW se positionne ainsi:

Fruit de l’évolution de l’actuel communiqué multimédia, le « communiqué médias sociaux » utilise les quatre plateformes de base, soit les médias imprimés, audio, vidéo et Internet, et donne aux clients accès à une foule de nouvelles possibilités en matière de diffusion de nouvelles en ligne. En plus d’étendre la portée du communiqué standard aux canaux en ligne, ce nouvel outil en accroît la visibilité dans les médias plus traditionnels grâce à diverses caractéristiques comme les citations préautorisées, les liens vers le contenu connexe, les communications bidirectionnelles par l’intermédiaire d'une boîte de commentaires, etc.

Justement, ce communiqué CNW démontre toutes les fonctionalités de la nouvelle plateforme, y compris celles qui n'avaient pas été exploitées dans le cadre du communiqué 3e mardi Third Tuesday Montréal.

On voit bien qu'en plus de la vidéo, l'audio (téléchargeable en format MP3) ainsi que des photos (en haute résolution?) sont disponibles. En tant que consultante, j'aurais préféré voir les noms de Brian Solis, de Mme Guillot et de Mme McGill-Davidson sous leur photo respective afin d'éviter toute possibilité de confusion et de perte de temps. J'imagine que les journalistes, éternellement pressés par le temps, demanderont que cette modification soit apportée.

Intéressant de constater que CNW ne choisit pas de suivre les recommandations de certains blogueurs qui se sont déjà attardés sur le communiqué 2.0, mais présentent plutôt leur contenu de façon assez traditionnelle. Ils suivent donc les conseils de Brian Solis, à cet égard. J'ai hâte de voir s'ils sont en mesure de nous accomoder, si nous désirons nous éloigner d'un format standard.

Également ... sinon plus .. intéressant de constater que la citation de Brian Solis s'applique de façon générale à tous les communiqués 2.0 et ne commente pas directement la proposition de CNW. Je serai intéressée de lire ce qu'il a à dire à ce sujet dans son blogue.

Comment réagira Marketwire, qui propose déjà depuis quelques mois la plateforme Social Media 2.0 à sa clientèle?

Lors du premier 3e mardi Third Tuesday du mois de septembre, nous espérons recevoir des journalistes à qui j'enverrai, au préalable, des exemples de communiqués multimédias CNW et Marketwire. Je serai intéressée d'avoir leur feedback.

Intéressant de voir que le communiqué évolue chez nos fournisseurs. Au Québec, sommes nous prêts à emboîter le pas?

6 commentaires:

Christian Aubry a dit...

Bonjour, Votre Éminence :) Cette évolution du communiqué multimédia de CNW est une bonne nouvelle en soi, mais il est très significatif que tu t'attardes surtout, dans ce billet, sur la forme plutôt que sur le fond. Et c'est normal car il n'y a pas là de différence très évidente sur le fond de la communication.

À l'utilisation de canaux multimédias, on ajoute donc les notions de partage et de commentaire? C'est très bien et cela aura forcément une influence rétroactive sur la façon de communiquer l'information corporative. Or, c'est sur ce point essentiel, je crois, qu'il conviendrait de mettre l'accent plutôt que sur les formalités qui l'accompagnent. Qu'on en soit conscient ou non, le fond prime sur la forme, la stratégie commande l'action, pas le contraire.

Les entreprises seront-elles plus transparentes et plus socialement responsables avec le "SMR" de CNW ou de ses compétiteurs? Je pense qu'elles seront peu à peu forcées de l'être, oui, mais la tentation sera grande, au moins au départ, de contrôler les commentaires au risque de les rendre insignifiants et de ne partager que des informations présentées sous leur angle le plus vendeur et non dans leur totalité, qu'elles soient diffusées en texte, audio ou vidéo.

La communication responsable telle qu'elle finira par s'imposer d'elle-même, je pense, au cours des années à venir va beaucoup plus loin que ça. Alors pourquoi perdre un temps précieux en ne la faisant évoluer qu'au compte-goutte ou en ne nous focalisant que sur la taille des polices et la mise en page des pavés de texte ?

Christian Aubry a dit...

Autre frilosité qui apparait clairement, maintenant que mon commentaire est en ligne (http://snurl.com/pr-smr-co): bien que le formulaire demande votre adresse de courriel et votre URL Web, ce dernier n'est pas intégré au commentaire sous forme de lien.

1) Pourquoi le demander, alors?
2) Pourquoi ne pas jouer pleinement le jeu des liens entrants et sortants, ce qui ne ferait qu'accentuer l'efficacité du communiqué au plan du référencement?
3) Comment interpréter sainement un commentaire si l'on ne sait rien de la personne qui l'émet? Les URL permettent entre autres de qualifier les commentateurs, d'en savoir un peu plus sur leur identité et/ou leur appartenance corporative. Sans cet élément, on appauvrit grandement la profondeur de l'information créée par cette conversation.

Et pourquoi? Pas en fonction de critères esthétiques, technologiques ou fonctionnels. Probablement par souci de contrôle, pour éviter le spam (alors qu'il existe d'excellents filtres antipourriels et que, de toute manière, la conversation est modérée) ou pour ne pas trop inciter les blogueurs à n'intervenir que pour positionner leurs blogues.

Sont-ce là de bonnes raisons? D'après moi, non, mais je suis sûr que tout le monde ne pense pas comme moi. Si c'est le cas, discutons-en "ami calmant" :)

Parker Mason a dit...

Bonjour Michelle,
J’ai affiché ce qui suit sur le blogue de Dave Fleet, mais j’ai pensé l’afficher également sur votre blogue (grâce à l’aide de l’équipe des Services de traduction de CNW).
Pour commencer, j’aimerais mentionner (à des fins de transparence) que je travaille à Groupe CNW et que j’ai grandement contribué au lancement de notre communiqué médias sociaux. Je n’ai pas collaboré avec Dave Fleet pour la rédaction de son billet, et même si nous sommes un client de Thornley-Fallis, il n’a pas participé à ce projet.
Michelle, vous avez soulevé plusieurs bons points. Je suis particulièrement d'accord avec vous quant à la nécessité d’ajouter des légendes sous les photos. Nous y travaillerons dès que possible.
En ce qui concerne les commentaires sur le communiqué, nous estimions qu'il s’agissait d’une étape nécessaire dans l’évolution du communiqué. En intégrant les commentaires dans le corps du texte (plutôt qu’ailleurs comme d’autres le font), nous permettons aux participants de tenir une conversation à l’endroit même où la nouvelle est présentée. L’organisation qui diffuse le communiqué en tire un avantage, puisqu’elle peut fournir directement une réponse officielle que les autres visiteurs peuvent voir. Nous savons que cette fonction concernant les commentaires ne convient pas à tout le monde, c’est pourquoi nous offrons aux clients de s’en prévaloir ou non.
Je comprends votre réserve au sujet du logo de 76 design au bas de la page. Toutefois, nous sommes d’avis que la ligne horizontale au-dessus le sépare clairement du reste du contenu. De même, le logo de notre communiqué médias sociaux se trouvant au haut de la page est lui aussi séparé du contenu par une ligne horizontale.
La section sur le contenu connexe est également intégrée à la version française et devrait y être. Si elle ne s’affiche toujours pas et que vous (ou n’importe qui d’autre) continuez d’éprouver des problèmes, dites-le-moi.
Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à communiquer avec moi par courriel. Vous pouvez même m’envoyer des commentaires dans le communiqué! 

Michelle Sullivan a dit...

@Parker

Reading your reply and cross referencing to those posted over at Dave Fleet's, I see that my brain was still working in French over there.

When I said 'comments', I actually meant 'quotes'

As in :

J'aurais également préféré que les citations soient affichées ailleurs. Dans la colonne de gauche, par exemple. Question d'alléger le texte principal et de s'en tenir à l'essentiel.


User comments, I agree, should definitely be presented on the main page.

As for the 76 design logo, I'm afraid I maintain my position. It's definitely a slight irritant for me -- I can only imagine it may prove to be a barrier for agencies in direct competition with 76 design and Thornley Fallis. Sorry, Terry and Joe!

I'd be interested to see you address Christian's points - while I see a brief answer over at the CNW release, a more detailed analysis regarding the technical aspects raised would definitely be of interest.

Cheers

Michelle

Michelle Sullivan a dit...

@Parker

re: La section sur le contenu connexe est également intégrée à la version française et devrait y être. Si elle ne s’affiche toujours pas et que vous (ou n’importe qui d’autre) continuez d’éprouver des problèmes, dites-le-moi.


Je ne vois toujours rien ...

Sophie Labelle a dit...

Intéressant ce communiqué "médias sociaux". Le fait de pouvoir y joindre du contenu associé(audio, vidéo, etc.) permet aux journalistes d'avoir accès à de l'information complémentaire rapidement.

Quelques questions que je me pose : Est-ce que ça fonctionne ce communiqué 2.0 ? Est-ce que les journalistes embarquent ? Peut-on connaître justement, comme tout outil web, combien de journalistes l'ont consulté, hyperliens cliqués, etc. ? Et surtout, pour la communicatrice en OSBL que je suis, est-ce que le coût pour diffuser un communiqué 2.0 en vaut la chandelle ? Est-ce plus dispendieux que pour un communiqué traditionnel ?

À essayer peut-être pour la promotion d'une campagne de financement virtuelle en février...